Cinémathèque suisse - site officiel

Nouveautés

Régulièrement, la Cinémathèque suisse enrichit son catalogue avec des films récents importants - remarqués ou récompensés dans les plus grands festivals mais qui n'ont pas trouvé de distributeurs suisses - ainsi qu'avec des films issus du patrimoine cinématographique mondial. Cette page présente les dernières nouveautés du catalogue de la Cinémathèque suisse disponibles pour les salles et ciné-clubs suisses.

Nouveautés 2018 - Films contemporains

Concours, Le

France · 2016 · 119'
De Claire Simon
Avec
Copie(s): DCP, Français | DCP, Français s-t. DE
Les aspirants cinéastes franchissent le lourd portail de la grande école pour la première, et peut-être, la dernière fois. Chacun rêve de cinéma, mais aussi de réussite. Tous les espoirs sont permis, toutes les angoisses aussi. Les jeunes gens rêvent et doutent. Les jurés s’interrogent et cherchent leurs héritiers. De l’arrivée des candidats aux délibérations des jurés, le film explore la confrontation entre deux générations et le difficile parcours de sélection qu’organisent nos sociétés contemporaines.

Johanna

Hongrie · 2005 · 83'
De Kornél Mundruczó
Avec Orsolya Tóth, Zsolt Trill, Eszter Wierdl
Copie(s): DCP, Hongrois s-t. FR & DE

Johanna, une jeune droguée, tombe dans un coma profond à la suite d’un accident. Au seuil d’une mort certaine, les médecins réussissent à la sauver par miracle. Touchée par la grâce, Johanna devient infirmière dans l’hôpital et guérit les patients en leur offrant son corps. Un jeune docteur, frustré de ses continuelles rebuffades, s’allie au reste du personnel hospitalier rendu furieux par son comportement. Ils lui font la guerre mais des patients reconnaissants joignent leur force pour la protéger. Une interprétation cinématographique et musicale de la Passion de Jeanne d’Arc.

Pleasant Days

Hongrie · 2002 · 83'
De Kornél Mundruczó
Avec Tamás Polgár, Orsolya Tóth, Kata Wéber
Copie(s): DCP, Hongrois s-t. FR | DCP, Hongrois s-t. DE


Incarcéré dans un centre de redressement, Péter obtient une permission et part retrouver sa soeur. En arrivant à la laverie où elle travaille, il observe en cachette l’accouchement d’une jeune fille et l’achat par sa soeur de l’enfant. Quelque temps plus tard, lorsque la mère décide de récupérer son enfant, Péter se retrouve entre une soeur qui le manipule et cette fille dont il commence à s’enticher… Sur un canevas de tragédie classique, Pleasant Days dresse le portrait d’une jeunesse écorchée, macérant dans la grisaille de la province hongroise et ne parvenant à communiquer qu’au moyen du sexe et de la violence. Kornél Mundruczó développe avec force la thématique de la frustration et du défoulement, en les relevant d’un humour grinçant, d’une image dépouillée et de la présence d’acteurs au jeu brut et sensuel.

Premières solitudes

(Young Solitude)
France · 2018 · 100'
De Claire Simon
Avec
Copie(s): DCP, Français s-t. DE | DCP, Français
Il s’agit d’un portrait d’un âge de la vie : 16/18 ans. À cet âge-là, si on a de la chance on est au lycée, ici on est à Ivry et on discute entre les cours, même parfois pendant les cours. Assis dans le couloir ou dehors sur un banc ou sur le parapet avec vue sur la ville. Les jeunes gens dialoguent à deux ou à trois et ils découvrent leurs histoires respectives, celles dont ils héritent, de la famille, et ils parlent de leurs passions et de leurs solitudes. À cet âge-là chacun voit le moment où il faudra quitter la famille, quand elle existe… Et la fuir encore plus quand elle est toute cassée. Être seul c’est bien et c’est mal. On cherche, on en discute.
Young Solitude

Tender Son: The Frankenstein Project

Autriche, Allemagne, Hongrie · 2010 · 106'
De Kornél Mundruczó
Avec Rudolf Frecska, Kornél Mundruczó, Lili Monori, Kitty Csíkos
Copie(s): DCP, Hongrois s-t. FR | DCP, Hongrois s-t. DE

Rudi, un garçon de 17 ans, retourne auprès des siens avec espoir ; il se heurte au rejet de sa famille. A l’issue d’un terrible événement, il est recherché pour meurtre. Son père jusqu’alors inconnu semble être le seul à pouvoir lui offrir la rédemption...

Il y a longtemps, un jeune homme a engendré un enfant sans jamais savoir ce qu’il en est advenu. A 17 ans, son fils Rudi revient en espérant retrouver sa mère après une enfance passée dans une institution. Il espère trouver chez sa mère reconnaissance et affection - et surtout connaître l’identité de son père – mais doit constater qu’il n’est pas le bienvenu. Presque par hasard, Rudi se retrouve dans une session de casting. Le réalisateur du film est fasciné par son innocence et pense avoir trouvé son acteur principal. Mais un évènement terrible met bientôt fin aux bonnes intentions de Rudi. Il devient un tueur poursuivi, et le réalisateur se rend compte que ce garçon étrange et silencieux est son fils, un monstre qu’il a lui même créé. Son seul choix est maintenant d’accompagner le destin brutal de son fils dans une recherche commune de la rédemption. Adapté du roman Frankenstein de Mary Shelley.

Nouveautés 2018 - Films du patrimoine

Alexandre

Suisse · 1983 · 77'
De Jean-François Amiguet, Anne Gonthier
Avec James Mason, Michel Voïta, Didier Sauvegrain
Copie(s): DCP, Français s-t. DE

Antoine reçoit un jour une carte postale de sa compagne Ariane, qui l'a quitté il y a trois ans. Elle lui annonce qu'elle se repose à la montagne en compagnie d'un certain Alexandre. Antoine retourne sur les lieux de son ancienne liaison. Il fait bientôt la rencontre d’Alfred, un serrurier, récemment quitté par Ariane. Unissant leurs solitudes, les deux hommes se lancent à la recherche de l’évaporée. Mais qui est cet Alexandre ? Existe-t-il seulement ?...

chambre en ville, Une

France · 1982 · 92'
De Jacques Demy
Avec Dominique Sanda, Richard Berry, Michel Piccoli, Danielle Darrieux
Copie(s): DCP, Français | DCP, Français s-t. DE
Nantes, 1955. Les chantiers navals sont en grève. François Guibaud, un métallurgiste, loue une chambre dans l’appartement de Madame Langlois, une veuve qui a perdu sa particule aristocratique en épousant un bourgeois et qui noie dans l’alcool le deuil de son jeune fils, tué dans un accident de voiture. Violette, la petite amie de François, voudrait se marier avec lui, mais le jeune homme doute de ses propres sentiments.

Demoiselles de Rochefort, Les

France, États-Unis · 1967 · 124'
De Jacques Demy
Avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Jacques Perrin, Gene Kelly, Danielle Darrieux, Michel Piccoli, Georges Chakiris
Copie(s): DCP, Français | DCP, Français s-t. DE
Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elles vivent dans la musique comme d'autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin.

Écrivain public, L'

Suisse, France · 1993 · 82'
De Jean-François Amiguet
Avec

Jacques et Fanny vivent séparés. Ils habitent le même quartier, pas très loin l'un de l'autre: entre leurs appartements, il n'y a qu'une rue. Elle, enseignante, lui, contrôleur aérien. Chacun avec leurs occupations, leur rythme de vie, leurs horaires, leurs blocages, leurs jardins secrets jamais ouverts. Beaucoup de choses ont contribué à diviser ce couple: caractère, manière d'être, travail, souci d'indépendance, relations. Cette séparation bien réfléchie, qui aurait dû être bien assumée, semple exemplaire. Semble... Au hasard des brèves rencontres, dans les regards, dans l'attente de simplement voir l'autre, on ressent un immense vide ou une sorte de grande cage dans laquelle chacun s'est enfermé. Mais que faut-il donc pour qu'ils se rencontrent vraiment? (Yvan Stern, Ciné-Feuilles n°280, 15 mars 1995)

Gilberte de Courgenay

Suisse · 1941 · 115'
De Franz Schnyder
Avec Anne-Marie Blanc, Hélène Dalmet, Heinrich Gretler
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR

Réalisé en 1941, Gilberte de Courgenay s’appuie sur une pièce de Rudolf Bogo Mäglin, qui remporta un grand succès. Inspiré du personnage historique du même nom, le film se construit autour de cette serveuse qui sait redonner le moral aux troupes cantonnées dans l’Ajoie. Gilberte réussit même à régler les affaires de cœur de l’un des soldats qui croyait que sa fiancée l’oubliait, alors que c’était son père, opposé à cet amour, qui interceptait ses lettres. La chanson composée par Hanns in der Gand a participé au succès populaire du film. Loin de l’image d’une Madelon légère, voire frivole, Gilberte forge l’image d’une sorte de « mère Helvetia » sous les traits souriants et sérieux d’Anne-Marie Blanc, rôle qui lui assura un statut de star nationale.

letzte Chance, Die

(Dernière Chance, La)
Suisse · 1945 · 113'
De Leopold Lindtberg
Avec Ewart G. Morrison, John Hoy, Ray Reagan
Copie(s): DCP, Anglais, Italien, Allemand, Français s-t. FR | DCP, Anglais, Italien, Allemand, Français s-t. DE

Italie du Nord, 1943. Deux prisonniers de guerre alliés, un Anglais et un Américain, s’évadent lorsque le train qui les conduit en Allemagne est bombardé. Recueillis par un curé de village, ils deviennent passeurs, prenant la tête d’un groupe de réfugiés qui tente de rejoindre la Suisse par la montagne…

Un an après Marie-Louise, Leopold Lindtberg signe une nouvelle œuvre pleine d’humanisme sur la thématique des réfugiés de guerre en Suisse. Elle remporte le Grand Prix à Cannes en 1946 et connaît un succès mondial.

« Par sa dignité, ce film transcende le simple document réaliste pour devenir une allégorie: celle de la quête d’un refuge, d’une patrie. Ne serait-ce qu’à ce titre, Die letzte Chance mérite 
sa place de classique parmi les œuvres saillantes de l’après-guerre » (Hervé Dumont, Histoire du cinéma suisse).

Restauration Cinémathèque suisse, en collaboration avec la Schweizer Radio und Fernsehen (SRF) et avec le soutien de Memoriav.

Dernière Chance, La

Lola

Italie, France · 1960 · 83'
De Jacques Demy
Avec Marc Michel, Anouk Aimée, Alan Scott
Copie(s): DCP, Français | DCP, Français s-t. DE
Nantes 1960. Lola, danseuse de cabaret, élève un garçon dont le père, Michel, est parti depuis sept ans. Elle l'attend, elle chante, danse et aime éventuellement les marins qui passent. Roland Cassard, ami d'enfance retrouvé par hasard, devient très amoureux d'elle. Mais elle attend Michel...

Marie-Louise

Suisse · 1943 · 103'
De Leopold Lindtberg
Avec Josiane Hegg, Heinrich Gretler, Anne-Marie Blanc
Rescapée d’un bombardement à Rouen, Marie-Louise est accueillie en Suisse à l’initiative de la Croix-Rouge. Hébergée dans une famille, cette enfant traumatisée retrouve peu à peu 
son innocence et sa joie. Mais, bientôt, il faut déjà repartir… Tourné en pleine guerre, le film délivre une vision humaniste de l’accueil des victimes des conflits, dressant le portrait d’un pays mobilisé et sensible aux malheurs de ses voisins. Cette ouverture s’incarne en la personne d'Heidi Rüegg, fille de bonne famille et assistante à la Croix-Rouge. Dans la figure de l’entrepreneur bourru, mais 
au grand cœur, Heinrich Gretler fait merveille, ouvrant avec ce film une série de portraits du « pater familias » typiquement helvétique. Le réfugié politique, personnage jusqu’alors inexistant, apparaît pour la première fois sur les écrans.


Menschlein Matthias, Das

(Bâtard, Le)
Suisse · 1941 · 86'
De Edmund Heuberger
Avec Röbi Rapp, Leopold Biberti, Petra Marin
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR

Matthias, dix ans, grandit sous l’autorité sévère, parfois même sadique, de sa tante Mme Angehr et essuie les brimades de 
son cousin qui aime lui rappeler qu’il n’est qu’un bâtard. Sa mère, ouvrière dans une manufacture à Rorschach, n’a ni les moyens de le nourrir ni le temps de s’occuper de lui. Lorsqu’elle se décide à reprendre son fils sans se remarier, Mme Angehr séquestre Matthias et proclame qu’il ne quittera pas la campagne tant 
qu’on ne lui aura pas trouvé de père légitime… Les affres d’un enfant pauvre qui grandit sans figure paternelle, condamné 
à la besogne ingrate de « garçon à tout faire ». Edmund Heuberger dépeint le milieu ouvrier saint-gallois avec beaucoup de justesse et crée des atmosphères dramatiques dont l’âpreté peut rappeler celles que l’on retrouve chez Maupassant ou Jules Renard.

Classique du cinéma suisse, Das Menschlein Matthias a été entièrement restauré en 2017 par la Cinémathèque suisse et la SRF avec le soutien de Memoriav. 

Bâtard, Le

Méridienne, La

Suisse, France · 1988 · 81'
De Jean-François Amiguet
Avec Jérôme Angé, Kristin Scott Thomas, Sylvie Orcier, Judith Godrèche, Patrice Kerbat, Michel Voïta
Copie(s): DCP, Français

Dans une maison du sud de la France, François (Jérôme Angé) partage un amour tendre et fraternel avec deux belles femmes: Marthe (Sylvie Orcier) et Marie (Kristin Scott Thomas). Cet été-là, François décide de se marier, mais avec qui? Il ne le sait pas et se laisse un mois pour trouver la femme de sa vie. Un mois de disponibilité pour regarder les filles et séduire toutes celles qui le voudront bien. Pour l'aider à faire le bon choix, François se fait suivre par un détective afin qu'il rendre des rapports détaillés à Marie. La quête de François le mènera-t-il vers le grand amour?