Le Capitole, la Maison du cinéma

Cinéma construit à la fin des années 1920, transformé dans les années 1950, le Capitole est la plus grande salle historique de Suisse. Ce joyau architectural, exemple unique de l’âge d’or des salles de cinéma, fait aujourd’hui l’objet d’une importante rénovation et d’un agrandissement lancés par la Ville de Lausanne. Une fois son éclat d’origine retrouvé, ce site emblématique deviendra la nouvelle Maison du cinéma, véritable phare de la Cinémathèque suisse. Rendez-vous en février 2024 pour la réouverture de ce lieu mythique du septième art !

La façade du Capitole et son néon (2019) © Nicolas Prahin

Un monument historique

Inauguré le 29 décembre 1928, le cinéma-théâtre Capitole a connu toutes les révolutions. A la pointe du confort à ses débuts, au temps du muet, il ne cessera d’être remanié pour faire face à la concurrence, sur les plans technique, décoratif et architectural, passant progressivement de 1077 à 869 places. Racheté en 2010 par la Ville de Lausanne à Lucienne Schnegg, le Capitole est géré depuis par la Cinémathèque suisse. Jusqu’en décembre 2019, elle y organise avec succès ses plus grands événements cinématographiques, réunissant un public très large, notamment lors de ciné-concerts, d’avant-premières, de présentations de films restaurés en présence de cinéastes et de personnalités du cinéma, ou encore de séances scolaires.

Le projet de rénovation

A la hauteur de ce monument d’exception, l’ambitieux projet de rénovation s’inscrit dans une mission de sauvegarde du patrimoine, une action nécessaire dans un pays où une grande partie des salles historiques a disparu.

Démarré en 2020, le chantier de rénovation mené par la Ville de Lausanne et par le bureau architecum, lauréat de l’appel à projet, permet notamment une remise aux normes et la restauration des éléments architecturaux et décoratifs historiques existants et la construction d’une deuxième salle. Construite sous le parterre, cette salle de 140 places disposera de son propre espace d’accueil où une partie des fonds iconographiques conservés à la Cinémathèque suisse pourront être exposés de façon numérique.

De nouveaux espaces publics

En plus d’un café aménagé au niveau de la rue, le premier étage sera transformé en boutique-librairie consacrée au cinéma et une médiathèque offrira aux spectateurs et spectatrices la possibilité de consulter et visionner les fonds numériques de la Cinémathèque suisse. Cet espace multimédia sera l’antenne urbaine et publique des Centres de recherche et d’archivage basés à Penthaz et Zurich, et mettra en valeur la très riche collection de l’institution en la rendant accessible.