Cinémathèque suisse - site officiel

Sélection Francis Reusser

Trois films restaurés de Francis Reusser au catalogue de diffusion

La Cinémathèque suisse a le plaisir d’intégrer trois films restaurés de Francis Reusser à son catalogue de diffusion. En 2018, la Cinémathèque suisse a en effet restauré, avec le soutien de Memoriav et de la RTS, le film à sketchs Quatre d’entre elles, œuvre collective et pionnière pour le Nouveau cinéma suisse, présenté à la Semaine de la Critique à Cannes en 1968, ainsi que Vive la mort, premier long métrage de fiction de Francis Reusser. Le programme Reusser est complété par Seuls, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 1981, qui réunit à la pointe du Lac Léman des acteurs aussi prestigieux que Niels Arestrup, Bulle Ogier et Michael Lonsdale. Cette version a été restaurée sous la supervision de Renato Berta et du cinéaste, avec la participation de la Fondation culturelle Suissimage et de la RTS, et la collaboration de notre institution.

Quatre d'entre elles

Suisse · 1968 · 111'
De Claude Champion, Jacques Sandoz, Francis Reusser, Yves Yersin
Avec
Copie(s): DCP, Français s-t. DE | DCP, Français s-t. EN

En 1966, quatre jeunes cinéastes romands, Yves Yersin, Francis Reusser, Claude Champion et Jacques Sandoz se réunissent avec le critique Freddy Landry pour produire un long métrage composé de quatre courts réalisés séparément, en mettant en commun financements et matériel. Leur idée : raconter quatre destins de femmes de 16, 22, 31 et 72 ans. Entre fiction et documentaire, ce projet courageux va vivre une gestation complexe qui dure deux ans pour culminer avec la sélection, 
en 1968, de l’épisode réalisé par Yves Yersin, Angèle, à la Semaine 
de la Critique à Cannes.

Le film a été restauré par la Cinémathèque suisse au laboratoire Hiventy à Paris, avec le soutien de Memoriav et de la RTS, et la participation du chef opérateur Renato Berta

Seuls

Suisse · 1981 · 100'
De Francis Reusser
Avec Niels Arestrup, Christine Boisson, Michael Lonsdale, Bulle Ogier, Olimpia Carlisi
Copie(s): DCP, Français s-t. DE | DCP, Français s-t. EN

Jean, 35 ans, trouve par hasard une photo dans un photomaton. Ce qui l’amène à faire des rencontres insolites et l’entraîne dans d’étranges relations amoureuses… Du lac aux montagnes, cette œuvre lyrique raconte le voyage intérieur d’un homme revisitant sa mémoire. «C’est un film sur l’ordre symbolique de l’amour; l’inconscient ayant son langage, comme dit l’autre, ça parle la langue du cinéma (…). Au fond, une sorte de thriller fantastique sur Œdipe narré par l’arrière-petit-fils du personnage principal, enfant de l’électronique et du vodka-cola» (Francis Reusser)

Numérisé par Francis Reusser avec le soutien de la Fondation culturelle SUISSIMAGE et de la RTS et la collaboration de la Cinémathèque suisse

Vive la mort

Suisse · 1969 · 79'
De Francis Reusser
Avec François Prouvost, Erika Dänzler, Edouard Niermans
Copie(s): DCP, Français s-t. DE | DCP, Français s-t. EN

Sélectionné en 1969 dans le cadre de la toute première Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, le premier long métrage de fiction de Francis Reusser est tourné en septembre 1968, dans les échos de mai où le jeune cinéaste était très impliqué. Entre humour, ironie et idéalisme, le cinéaste met en scène un jeune couple, Paul et Virginie, ennuyé par la vie, parcourant la Suisse paternaliste et ses clichés. Critique mordante de la société capitaliste contemporaine, le film n’est pas toujours bien accueilli en Suisse (où la parodie du Heimatfilm passe mal), mais nettement plus apprécié en France.

Restauré par la Cinémathèque suisse avec le soutien de Memoriav