Cinémathèque suisse - site officiel

Sélection: Michael Haneke

5 films de Michael Haneke

La Cinémathèque suisse propose à toutes les salles et tous les ciné-clubs suisses les cinq premiers films du réalisateur autrichien (71 Fragmente einer Chronologie des Zufalls, Benny's Video, Funny Games, Der Siebente Kontinent) dont un téléfilm (Das Schloss) resté inédit en Suisse.


71 Fragmente einer Chronologie des Zufalls

(71 fragments d'une chronologie du hasard)
Autriche · 1994 · 100'
De Michael Haneke
Avec Ulrich Mühe, Angela Winkler, Arno Frisch
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR | 35 mm, Allemand

La veille de Noël 1993, un étudiant de 19 ans tue, sans motif apparent, plusieurs personnes lui étant totalement étrangères...

Michael Haneke aligne 71 séquences, en apparence anodines, comme autant de bribes d’explication de cet acte gratuit.

«Ce qui fait peur ce n’est pas tant qu’on saisisse à la volée un des 71 fragments qui vont faire passer le personnage par les mêmes étapes que nous (de l’ennui subi à la terreur subite), mais qu’on réalise au passage que cette insistance contemplative n’est plus, loin s’en faut, la manière dominante de produire et de regarder des images et a fortiori celles du cinéma. Haneke réussit ainsi la mixture rare d’être, dans le même geste, à la fois théoriquement implacable et pratiquement efficace» (Gérard Lefort, Libération).

71 fragments d'une chronologie du hasard

Benny's Video

Autriche · 1992 · 105'
De Michael Haneke
Avec Ulrich Mühe, Angela Winkler, Arno Frisch
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR | 35 mm, Allemand s-t. FR

Les 14 ans de Benny, c’est une adolescence bourgeoise, des parents plutôt absents, un vide affectif noyé dans l’univers de la vidéo. Benny va rencontrer une jeune fille de son âge, l’inviter chez lui un week-end. La timide histoire d’amour qui s’ébauche connaîtra une dérive fatale…

Après Le Septième Continent (Léopard de bronze au Festival de Locarno en 1990), Michael Haneke s’inspire à nouveau d’un fait divers pour ce second volet de sa ‘trilogie de la glaciation émotionnelle’, que 71 fragments d'une chronologie du hasard viendra clore deux ans plus tard.

Dédié au cinéaste français Robert Bresson, que l’Autrichien désigne comme son maître, «Benny’s Video est une analyse clinique d’une réalité vidée, poussée à bout, qui prend physiquement aux tripes» (Cahiers du cinéma).

Funny Games

Autriche · 1997 · 106'
De Michael Haneke
Avec Susanne Lothar, Ulrich Mühe, Arno Frisch
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR | 35 mm, Allemand s-t. FR

Un couple en vacances avec leur fils reçoit la visite de deux jeunes hommes qui les séquestrent et leur font vivre un enfer...

«Si Michael Haneke domine son sujet, c’est en nous dominant, cobayes de son expérience, anéantis et époustouflés par son acharnement à nous renvoyer au masochisme de notre plaisir à être pris (toujours en otages, semble-t-il) par les images. Que ne ferait pas Michael Haneke pour conforter sa place de professeur, de gouverneur de conscience, de (ré)éducateur des spectateurs égarés que nous sommes? Funny Games, qui semble surtout devoir satisfaire à cette ambition devenue impérieuse, prouve en tout cas que Haneke ne vole pas son titre de maître quand c’est de mise en scène qu’il nous donne une leçon» (Cahiers du cinéma).

Schloss, Das

(Château, Le)
Autriche, Allemagne · 1997 · 123'
De Michael Haneke
Avec Susanne Lothar, Ulrich Mühe, Frank Giering
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR

Arpenteur engagé par un fonctionnaire du Château, le dénommé K. tente en vain de rentrer en contact avec ses mystérieux employeurs et de pénétrer dans le Château…

Une adaptation pour la télévision du roman le plus énigmatique de Kafka.

«C’est justement parce que le film reste très près du texte d’origine qu’il le transcende. Grâce à un procédé technique, les images du film apparaissent légèrement bleu argenté, ce qui ajoute un nouvel effet hypnotique aux phrases de Kafka. Même les interprètes (…) ont un jeu qui s’adapte parfaitement à l’atmosphère irréelle de cette histoire si ‘kafkaïenne’. Même si Haneke considère Le Château comme une œuvre secondaire dans sa filmographie, je pense au contraire qu’il s’agit là d’une réalisation majeure» (Die Zeit).

Château, Le

Siebente Kontinent, Der

(Septième continent, Le)
Autriche · 1989 · 104'
De Michael Haneke
Avec Birgit Doll, Dieter Berner, Leni Tanzer
Copie(s): DCP, Allemand s-t. FR

Trois ans de la vie de Georg, de sa femme Anna et de leur fille Eva. L’histoire d’une famille, d’une réussite professionnelle, du prix à payer pour le conformisme, d’un aveuglement mental…

«Le Septième Continent s’abat sur nos nuques avec la netteté et le tranchant d’une guillotine au petit matin. Dans ce premier volet d’une ‘trilogie de la glaciation émotionnelle’, le cinéaste austro-allemand Michael Haneke dissèque avec le regard froid et implacable du scientifique le délitement de la famille, l’impasse de nos rituels bourgeois quotidiens (…), le malaise de cette fin de siècle: la faillite de notre civilisation. Alors que tant de films dansent avec cynisme sur les décombres, Haneke essaye de braver le chaos ambiant et de lui donner une forme» (Les Inrockuptibles).

Septième continent, Le