Cinémathèque suisse - site officiel

Film

The Asphalt Jungle

(Quand la ville dort)
États-Unis · 1950 · 111'
The Asphalt Jungle

A sa sortie de prison, Doc réunit un petit bookmaker, un avocat, un homme de main, un chauffeur et un perceur de coffre pour cambrioler une bijouterie. L’opération réussit, mais…

L’archétype du film de casse, souvent plagié, jamais égalé. Personnages typés, acteurs fabuleux, images nocturnes admirables: tout est parfait dans ce chef-d’œuvre du film noir.

"Souvent plagié, jamais égalé, ce n'est pas par hasard si 
The Asphalt Jungle est l'un des films de chevet de Jean-Pierre Melville. Certains historiens du cinéma le considèrent même comme le film noir le plus abouti de l'histoire du septième art. 
Pour le cinéaste français, il n'y avait que dix-neuf situations possibles entre gendarmes et voleurs et, d'après lui, ce film les contient toutes. C'est John Huston qui a imposé Sterling Hayden pour le rôle de Dix Handley, malgré l'opposition de Dore Schary, responsable de production chez MGM qui voulait une star plus rentable au box-office. Louis B. Mayer, le patron du studio, détestait carrément le film et n'a jamais compris son succès. Marilyn Monroe, engagée sans l’accord du réalisateur, considérait 
sa brève apparition comme l'un de ses meilleurs rôles." (Rui Nogueira)

Réserver ce film

Information sur la copie

35 mm, Anglais s-t. DE & FR

Titre original
The Asphalt Jungle
Titre français
Quand la ville dort
Titre allemand
Asphalt-Dschunge
Autre(s) titre(s):
Giungla d'asfalto
De
John Huston
Avec
Louis Calhern, Jean Hagen, Sterling Hayden
Producteur(s)
Arthur Hornblow Jr.
Scénariste(s)
John Huston, Ben Maddow
Photographie
Harold Rosson
Musique
Miklós Rózsa
Montage
George Boemler
Société(s) de production
Metro-Goldwyn-Mayer (MGM)
Genre(s)
Policier, Film noir
Retour à la liste des films