Cinémathèque suisse - site officiel

Prêt d'images (FR/DE)

26 02 2018

Dans le cadre de la mise à disposition d’images d’archive, le département Film de la Cinémathèque suisse a fourni, en 2017, des dizaines d’extraits (en particulier des images du Ciné-Journal suisse) à des réalisateurs suisses. Récemment, des images de la ville de Zurich dans les années 1912-1915 ont servi au film I Am Gentrification. Confessions of a scoundrel de Thomas Haemmerli. Produit par Filmcoopi et ican film, il a été présenté au Festival de Zurich en octobre 2017, en compétition. Ce documentaire aborde des thèmes aussi variés que le développement urbain, l’architecture, la densité, le marché de l’immobilier, la xénophobie et la gentrification. Il sera projeté à la Cinémathèque suisse le 28 février prochain dans le cadre du nouveau festival Ecrans Urbains, en présence de Thomas Haemmerli.

Opens external link in new windowI Am Gentrification. Confessions of a scoundrel de Thomas Haemmerli à la Cinémathèque suisse


Das Departement Film der Cinémathèque suisse stellte 2017 mehreren Schweizer Regisseuren Dutzende von Auszügen (insbesondere Bilder der Schweizerischen Filmwochenschau) zur Verfügung. Kürzlich verwendete Thomas Haemmerli für seinen Film Die Gentrifizierung bin ich: Beichte eines Finsterlings Bilder der Stadt Zürich aus den Jahren 1912-1915. Der von Filmcoopi und ican film produzierte Dokumentarfilm war im Oktober 2017 im Wettbewerb des Zurich Film Festival zu sehen. Er behandelt sehr unterschiedliche Themen wie Stadtentwicklung, Architektur, Verdichtung, Immobilienmarkt, Fremdenhass und Gentrifizierung. Die Cinémathèque suisse zeigt ihn am 28. Februar im Rahmen des neuen Festivals Ecrans Urbains in Anwesenheit von Thomas Haemmerli.

Opens external link in new windowDie Gentrifizierung bin ich: Beichte eines Finsterlings von Thomas Haemmerli in der Cinémathèque suisse