Cinémathèque suisse - site officiel

"Salles, programmes, publics": Introduction

Histoire du spectacle de cinéma

Dans l’ancienne série de Documents de cinéma, la Cinémathèque publiait en 1964 l’ouvrage de Freddy Buache et Jacques Rial, Les débuts du cinéma à Genève et à Lausanne 1895-1914 (2ème édition, Infolio, Gollion, 2011). Aujourd’hui, le chapitre « salles, programmes, publics de notre volet « Histoire du spectacle de cinéma » réunit études et documents éclairant l’histoire de l’exploitation cinématographique en Suisse, au gré des recherches, des trouvailles ou des circonstances.

Cette volonté intervient à l’heure où l’écran se décline sous les formes les plus variées, où les multiplexes ont modifié en profondeur l’expérience du cinéma dans le territoire urbain ou périurbain, où le parc des salles se reconfigure par disparitions successives ou fragiles alliances nouvelles, où la projection de la pellicule et toute son "ergonomie" sont en passe d’être remplacés par le numérique.

L’état inégal des sources est une autre raison d’être attentif à cette histoire. Tout ce qui échappe à la relation administrative (police des constructions, délivrance de patente, contrôle du spectacle) ou corporative (association des exploitants) n’a laissé que peu d’archives.

Et, en dehors de la mission propre des archives communales et cantonales, aucune institution ne s’est souciée jusqu’ici de constituer des ensembles documentaires systématiques sur les cinémas, pas plus d’ailleurs que sur les maisons de distribution.

Des études n’en existent pas moins. Comme le montre la bibliographie des travaux vaudois sur cet objet, elles sont surtout l’œuvre de trois catégories d’auteur.

Depuis une vingtaine d’années, des étudiants en cinéma ou en histoire y consacrent leur mémoire de fin d’études, produisant ainsi une littérature « grise », inédite, mais non moins consultée, comme en témoignent les renvois d’un travail à l’autre  -  le mémoire de François Langer sur Lausanne (1989) a joué à cet égard un rôle essentiel. L’échelle est le chef-lieu cantonal ou le canton.

Des historiens amateurs ont établi la chronique des cinémas de leur ville ou du cinéma de leur bourg.

Enfin, un peu partout en Suisse, la question patrimoniale a commencé à se poser dès les années 1980 pour des cinémas particulièrement remarquables sous l’aspect architectural. Sur le modèle de l’inventaire ou de la monographie, la littérature s’est enrichie du catalogue de certains parcs de salles urbains, d’expertises et études singulières dues à des spécialistes de l’histoire de l’architecture.

Nous ne ferons pas de hiérarchie et publierons ici toute recherche, tout document constituant un apport inédit à l’histoire du spectacle cinématographique.

Roland Cosandey, juillet 2011 


Sommaire


La Bobine, le Kursaal –Bel Air et les mémoires de Hans Korger

> Voir le dossier

 

Archiver la bande-annonce: quelques considérations élémentaires

> Voir le dossier

 

Les cinémas nyonnais par Robert Cerruti - histoire locale, histoire ouverte

> Voir le dossier

 

Les cinémas de la Riviera par David von Kaene

> Une histoire des cinémas de Vevey-Montreux
> L'exploitation cinématographique à Vevey et Montreux, 1896 - 1950 (pdf)
> Les salles de cinéma du canton de Vaud: Biblio-filmographie (pdf)

 

Les affiches du Radium: 1907-1914

> Roland Cosandey, Rayonnant Radium. Au tournant des années 1910: la marche triomphale du cinéma (et Spitteler en Mercure)
> Adrian Gerber, Sensation im Schundkino ! Archäologie der Kinowerbung in der Schweiz um 1910 am Beispiel des Zürcher Kinos Radium (pdf)